Formation en horaire décalé – Témoignages

Jean-NicolasJean-Nicolas, responsable d’une jardinerie au sein d’une ETA

« La formation a littéralement changé ma manière de travailler. Riche de sens, d’apprentissages et de contacts humains (…), celle ci m’a permis d’acquérir de nombreux outils très efficaces pour la gestion de nos projets et de devenir un réel accompagnateur de changements. »

 

Laurence, responsable CSR dans un bureau de consultance

« Pour moi il y a un ‘avant’ et un ‘après’ l’IEC, et si je ne devais refaire qu’une seule formation, ce serait celle-ci ! Elle m’a apporté bien sûr des outils pratiques de communication et de gestion de projets, mais aussi des méthodes pour promouvoir la créativité et l’intelligence collective, dont l’entreprise d’aujourd’hui et la société en général ont tant besoin pour se réinventer. En suivant la formation en horaire décalé, en parallèle de mon expérience professionnelle, j’ai pu mettre la théorie en pratique directement. J’ai progressivement évolué dans mes pratiques tout en apportant des changements dans ma structure, en y encourageant la participation et l’approche bottom-up. À côté de tous ces apprentissages méthodologiques, j’ai appris à mieux me connaître, pour mieux comprendre les autres. Finalement, la formation m’a apporté des amis, une dynamique de groupe incroyable, et un réseau de personnes formidables, engagées chacune à sa manière dans la préparation d’une société plus juste, plus respectueuse de la planète et des Hommes. »

 NatachaNatacha, en charge d’un projet de gestion différenciée

« Le projet mis en place a donné une bonne image à mon institution, et a permis de faire une réduction des coûts, d’optimiser le travail et d’anticiper le budget et le planning annuel. »

 

 VincentVincent, tuteur énergie et responsable du service Logement dans un CPAS

« La formation m’a donné une multitude d’idées aussi bien sur la manière de lancer un projet environnemental que sur la façon de l’animer par une série d’outils participatifs. La formation m’a appris à dégager une vision partagée du travail à réaliser ; une meilleure planification ciblée sur des objectifs précis et définis collectivement.  Le projet  a permis d’intégrer la thématique environnementale au sein de l’institution (…). »

Franceline

Franceline, enseignante de Français langue étrangère, en promotion sociale

« Avec la formation, j’ai revisité et renouvelé mon métier d’enseignante. J’ai commencé à jouer un rôle accru en dehors de la classe, en imaginant des projets liés à une gestion éco-responsable. Mais aussi, j’ai coloré de plus en plus mes propres cours de séquences pédagogiques liées à la durabilité. J’ai pris conscience du rôle primordial que devaient jouer les enseignants dans la Transition écologique et solidaire de la société. »

Marzia, business analyst dans le secteur bancaire

« Le projet environnemental que j’ai mené au sein de mon organisation a permis d’introduire une offre alimentaire durable dans le restaurant d’entreprise. Aujourd’hui, mes collègues ont la possibilité de choisir des plats préparés avec des produits frais, locaux, de saison et issus de de l’agriculture biologique. Les bénéfices sont nombreux tant pour les employés que pour l’organisation: impact sur la santé, plus de choix et de facilité pour les utilisateurs,  meilleure image interne et externe de l’entreprise. La formation a eu également des retombées positives sur mon travail. Je me sens plus motivée et engagée en tant qu’employée car j’ai pu faire une différence et faire vivre mes valeurs là où je suis. Sur le plan relationnel, le soutien de centaines de personnes et l’esprit de collaboration du personnel de cuisine m’ont donné l’énergie pour entamer des nouvelles initiatives. »

Lydia, coordinatrice chez Mains Unies

« Le premier effet [de la formation] a été de me sentir plus ouverte, plus à l’écoute des autres et de mieux comprendre comment transformer les différences en partage. Ensuite, je vois à quel point mes pratiques professionnelles ont évolué. Ne pas être autorité, simplement faciliter. C’est laisser la liberté à chacun de vivre ses déclics, ses cheminements sans jamais lui dire ce qu’il doit faire et comment il doit penser. C’est savoir poser un cadre bienveillant, inciter à participer sans exclure et encourager à devenir moins individualiste. Aujourd’hui, je suis enfin à même de m’adapter plus aisément, de connaître les outils que j’utilise avec quel type de groupe et comment cela peut leur être utile. »

 

Informations pratiques

L’institut Eco-Conseil est soutenu par la Région Wallonne, le Forem et la Région de Bruxelles-Capitale

Logos subsidiants

Scroll to top